Sleepless Night

Vous pouvez discuter ici de vos créations, un sujet par projet.
Avatar de l’utilisateur
Kimihono
Messages : 48
Inscription : 11 novembre 2016, 09:25

Sleepless Night

Messagepar Kimihono » 29 janvier 2017, 22:45

Voilà une histoire qui m'est venue alors que je ne voulais pas dormir de la journée.
(//SHBAFF// mauvaise idée ;3; ;-;)
Je me suis couché après avoir atteint mon objectif de passer une nuit blanche (lever à 6h dodo à 6h30). Il m'a fallu quelques jours avant de commencer cette histoire née en 2016 lors d'après cette nuit blanche, d'où le titre


Sleepless Night ou tout simplement Nuit Blanche


- Pourquoi y en a eu qu'une uu pour l'instant?
- Parce que j'ai pas envie de pas dodo sinon ils pourront dodo éternellement uu et tu veux passer une nuit entière à quoi toi uu ?
- Bref... je veux bien hum... >///< tu sais... le faire pour la première fois...
- Je prends les commandes Kimi uu Sinon je te donne un nom de famille tout pourri genre Akatsuki.


Voilà je l'ai fait partir, je suis soulagé... Puis, j'ai noté des idées sur une feuille
(Fiches personnages, pouvoirs, etc)
Mika Mana parce que... Ce nom m'inspire le chocolat Milka lol et Mana signifiant l'Amour en japonais ^///^
Kimi parce que c'est le diminutif de mon pseudo, allons allons Kimini.


- Qui m'aime ?
- MOI ! MANA !!! hurle Kimi en trébuchant se cognant la tête contre un arbre et une branche lui tombe dessus ainsi qu'un chat le griffe, le créateur de ce perso est pas sympa avec lui-même.
- C'est déprimant...



Enfin, allons droit au résumé !!


Mika Mana, une jeune collégienne va faire la rencontre de Kimi, un étrange personnage, il lui prouve alors que le surnaturel existe. En passant une nuit blanche, Mika découvre qu'elle peut devenir intangible, elle n'a qu'un but. Rencontrer tous les "Passeurs de nuit blanche" et être la numéro un.
Kimi quant à lui veut être en couple avec Mana et la faire déprimée, bizarrement...



Je sais Pô si ce résumé est bien ou pas
||o|| je le changerai si vous voulez et n'hésitez pas à venir voir Sleepless Night !
Une aventure (longue j'espère haha) Surnaturel, Action, Fantaisie, Combat, Romance et Drama
C'est un Shonen :/


Ici je mettrais des trucs pas trop importants sur les personnages, exemple :


Kimi
Nom de famille : (Kakashi ^o^)
Âge : 15
Physique : (plus tard :p


Aime : Mika Mana, son pouvoir, la déprime de Mika ou Mika déprimée, passer des nuits blanches
N'aime pas : Ceux qui aiment celle qu'il aime, Mika heureuse, que ses amis et amies n'aillent pas bien, dormir.


Pouvoir(s) : Électricité (à ma façon)
Points forts : Sa détermination, sa résistance et il est ambitieux.
Points faibles : Mikandere (explication dans longtemps mes amis) le vent et l'air
Autres : Il dit "upupupu" quand il rit. (Le rire vient de la mascotte Monokuma qui vient du jeu Danganronpa)



Partagez ! Partagez ! Aimez ! Commentez ! Les forums sont faits pour ça ^^ /o/ /o| |o| |o\ \o\ FU...SION ! HA !
Dieu est en Kimi !

Avatar de l’utilisateur
Kimihono
Messages : 48
Inscription : 11 novembre 2016, 09:25

Re: Sleepless Night

Messagepar Kimihono » 12 mars 2017, 00:04

Bonjour, enfin 6 chapitres de SN de sortie, un dessin de posté et vous pouvez me posez des questions ici ou en privé pour en apprendre plus sur cet univers :3
Dieu est en Kimi !

Avatar de l’utilisateur
Kimihono
Messages : 48
Inscription : 11 novembre 2016, 09:25

Re: Sleepless Night

Messagepar Kimihono » 03 avril 2017, 03:26

Chapitre 1


Mika Mana, 14 ans et collégienne, je suis une dépressive et je ne dirais pas pourquoi.

Avec mon nom tu peux déjà savoir que je vis dans le Japon

Aujourd'hui est une belle journée pour se suicider, mais bon, j’ai pas envie de mourir malheureuse. Mes amies m’appellent, je les ignore et vais dans la rue qui mène à ma piaule, je me retourne guettant le danger à chaque instants ! J’ai vue une ombre bouger ! Qui m’avait suivi !? Un stalker !? Je me tourne vers la maison puis quelqu'un m’interpelle.

« Attends-moi ! Faveur… Te demander... j’ai…
- Quoi ? Tu veux m’insultais… J’me trompe ?
- Ça n’a rien à voir avec ce que je te demande de faire ! Je veux que tu passe la nuit dehors sans t’endormir !

- Et qui es-tu machin ? Dormir toute la nuit ne vas pas me donner de pouvoirs...
- Si si, tu vas obtenir tes pouvoirs comme ça, en restant éveillé toute la nuit. Ça ne te rend pas heureuse ?
Je m’appelle Kimi, enchante toi.
- Mika Mana, enchante-toi toi-même...
- Alors tu veux bien essayer l’expérience !? C’est garanti 100% gratuit, tu gagneras une nouvelle compétence à chaque niveau que tu obtiendras ! Je rigole ! La vie est une invention… À ce soir Mana. Le surnaturel existe ! » Dit Kimi en partant. Il m’est très facile de comprendre cette étrange personnage, aussi déprimant que ce soit je fais confiance à cet inconnu.

Dans ma maison je me promène, il n’y aura personne à part moi ici, une très bonne nouvelle que mes parents soient au boulot. Je m’ennuie dans mon lit, allongé de façon à lire un manga de Fujimi Gankona
- Sûrement un pseudo… Pourquoi des shojo Fujimi ? Et… Il est quelle heure ?

Je regarde l’horloge dans ma chambre, il est indiqué 23 heures 33 minutes. J’ai lâché mon manga sur mon lit.

- Ce serait pas mal que je possède un pouvoir, mais qui seraient les méchants ? Va savoir… Je ferais mieux de sortir de l’intérieur pour l’instant.

Je sors dehors dans mon jardin, l’endroit le plus vert que je connaisse dans les parages, je déprime en attendant que ce Kimi m’explique mon rôle. Je l’attends, je l’attends très patiemment, bon d'accord je vais me coucher ! Eh bah non, il est arrivé vêtu d’habits spéciaux, il me sourit le garçon aux cheveux noirs, il s’avance vers moi en prenant la parole le premier.

« Une nuit blanche suffit pour obtenir ton ou tes pouvoirs, ils s’éveilleront si cela fait 24 heures que tu es réveillée. À quelle heure t’es-tu levé Mana ? Mika ? Je veux upupupu désolé upupupu. S’excusa-t-il, je le vois toujours d’un œil qui le rend louche et mon visage l’est aussi en ce moment…
- Je me fais de la peine… À 1 heure du matin, à quoi ça pourrait bien servir que j’ai un pouvoir… Dis-je dépressive
- À protéger la Dame Blanche et la Dame Noire. La Dame Blanche apporte l’énergie spéciale pour utiliser les pouvoirs, la Dame Noire, elle, donne les pouvoirs.
- Et à quoi ça sert de les protéger ?

- En les protégeant, tu peux garder tes pouvoirs et donc faire de palpitantes rencontres et aventures. Imagine, toutes les possibilités ! Dit Kimi sur un ton magique, envieux.
- Kimi, c’est quoi ton pouvoir ?
- Aha ! Je peux… manipuler… le...
- Le quoi bordel !? Le quoi !?
- … Le mana ! Lol, je rigole ! En réalité je peux manipuler tout concernant l’électricité ! Je suis la lumière qui t’éclaire ! Frime-t-il devant mes yeux.
- Ok… »

Le temps a comme accéléré d’un coup mais sans qu’on ne fasse rien, j’étais étonné, tu m’étonnes, Kimi me fit signe de la main, un petit bye-bye. Je commence à m’endormir, quand d’un coup qui claque ! J’ouvre les yeux, une boule d’énergie rentre dans ma bouche de force, j’essaye d’y résister mais c’était tellement délicieux que je l’avais avalé, le fruit était bien orange-blanc… Je ne sentis aucune énergie surpuissante m'envahir, je me demande ce que je peux faire...

Je me tourne face à l’intérieur de ma maison puis je cours, fonçant vers un mur, j’ai traversé le mur et je suis arrivé dans ma cuisine où je pris un paquet de Pocky que je mangea, c’est la première fois depuis cette année que je suis heureuse d’être en vie. Je vois Kimi qui me tire la langue depuis une fenêtre, je suis tournée vers lui.

« Bah entre si tu veux pas te geler, je devrais m’excuser d’avoir déprimée juste pour la mort d’un personnage d’animé… Pas ma faute si ils sont si biens fait ! »

Je sens un choc électrique dans mon dos, il est toujours dehors, je le vois disparaître et apparaître derrière mon dos, c’est flippant comme pouvoir ! Heureusement pour moi, quand il essaye de me serrer dans ses bras, je deviens intangible et donc il traverse mon corps et tombe par terre.

« Il peut se téléporter… Je peux devenir intangible, combien de personnes avec pouvoirs vais-je rencontrer ? Je veux tous les rencontrer ! Mais ça me déprime de devoir faire autant d’effort… J’ai besoin d’une sieste… »

Et c’est ainsi que je m’endors bêtement contre le sol en annulant mon pouvoir, je veux pas atterrir dans le vide non plus ! Je dors plutôt bien…

« Je n’ai vu aucune des deux Dames au final »

Kimi me surveille pendant ce temps, il me caresse les cheveux pendant mon sommeil, il fouille ensuite ma chambre.

Kimi fouille les tiroirs, il voit mon étagère à manga, il regarde mes affaires dans le tiroir et prend mon journal intime de l’école et le lit pour y découvrir ma classe et mes horaires. Il revient vers moi et sourit en riant son “Upupupu”

« Mana, j’ai des amis à qui je dois te présenter, en attendant qu’on en arrive là… Repose-toi bien... »


Chapitre 2 : L’Éveil



Je me réveille, je me souviens du hier, ça me déprime rien que d’y repenser...
« J’ai quand même des pouvoirs grâce à cette nuit blanche. Enfin un seul...
- Tu déprimes ? Enfin ça te ressemble bien Mana...
- T’as dormi ici ? Tu pourrais au moins aller dans une autre Chapitre 2 : L’Éveil



Je me réveille, je me souviens du hier, ça me déprime rien que d’y repenser...
« J’ai quand même des pouvoirs grâce à cette nuit blanche. Enfin un seul...
- Tu déprimes ? Enfin ça te ressemble bien Mana...
- T’as dormi ici ? Tu pourrais au moins aller dans une autre chambre tu sais ?
- C’est bien mieux de voir ton visage déprimé, d’ailleurs tu es mignonne comme ça… Upupupu… »


« Mignonne moi ? Tu as raison, c’est pour ça que je sourirais, pour te rendre malheureux.
- On ne menace pas mon espèce !
- Et on fait quoi après l’école ? Du sauvage de vie ? Lol...
- Je te ferais rencontrer mes amis. Ils sont tous spéciaux. On est en week.
- Je vois, spéciaux… Oh, déjà… Je me prépare.


Je descends les escaliers de ma chambre, je vais dans ma cuisine, je prends mon bol que je remplis de lait, je le réchauffe puis mets mes pocky dedans. Pas très intéressant.


Je mange, je finis de manger puis Kimi m’attend dehors, je me dirige vers lui et il me sourit inhumainement. Juste après son sourire, je suis prise par surprise du fait qu’une flèche venant de je ne sais où est planté dans son bras gauche puis il en reçoit une en plus au même endroit.


« Tu t’es pris une flèche ! T’es le type le plus aveugle que j’ai jamais vu ! Tellement malheureux...
Tss… Bref, qui es-tu ?
Il se tourne vers une barrière en bois dans mon jardin, il regarde l’archer, on ne voit que son ombre étrangement...
Il saute par dessus la barrière et l’archer se montre, l’arc rangé dans son dos puis commence à parler.


« On m’appelle Statik car je peux contrôler les statistiques et vos compétences. Objets comme êtres vivants.
Hum, enchanté l’archer. Je suis Mika Mana et toi ? Je contrôle l’intangibilité.
Tu as des statistiques assez élevés pour une débutante, entraîne toi souvent pour arriver à ma cheville. Se moque-t-il de moi et de ma petite taille.
Qu’est-ce que tu me veux !? S’énerve Kimi.
Kimi, le savais-tu ? Quand tu t’endors, ton pouvoir s’affaiblit et plus il affaiblit, plus j’ai de chance d’acquérir ta magie. Je veux être un chasseur nécromancien, rien de plus. »


Kimi en rogne prend une flèche qu’il retire de son bras en gémissant de douleur la gardant dans sa main gauche et faisant de même avec la deuxième flèche mais la tenant dans sa main droite. Je m'écarta pour l’observer à l’oeuvre, que va-t-il faire ? J’ai ma petite idée.

Il lance ses flèches en même temps vers l’archer, Statik prêt à viser, les flèches lancées par Kimi sont d’un coup devenues électriques, le méchant tire une flèche vers ces deux flèches et elles se font perforer, l’électricité disparaît. Un moment après, Kimi se trouve derrière Statik, il lui donne un coup de poing dans le dos très puissant et électrisant, enchaînant par un combo : coup de pied, coup de poing dans le ventre, téléportation et il l’électrocute sans le tuer et en le blessant gravement criant le nom de son attaque.


« Instant Éclair ! »


C’est dommage qu’il ait réussi à le mettre K.O. si facilement, c’était épique un petit moment puis PAF ! C’était pas équilibré, je regarde Statik par terre et pourquoi il s’est déguisé en super vilain ? On renie les personnes capable de magie ou bien ? Kimi le fouille sans enlever le costume qu'il porte, il revient vers moi.


« Devenons des super-héros Mana ! Mais j’ajoute certaines conditions !
Lesquels ? Je préfèrerai combattre des adversaires spéciaux plutôt que de réaliser ton souhait de porter un costume sans intérêt.
Tu peux pas faire ça ! Allons-voir mes amis géniaux ! Mana, on est d’accord tu sors avec moi ?
Non, tu peux toujours attendre longtemps avant ça. Combien y-a-t-il de “Passeurs de nuit blanche” au total ?
14 pour l’instant.
Ton “Instant Éclair” était pas mal… dis-je blasée, pourquoi je suis là moi...


On est entré à l’endroit où se trouve les amis de Kimi, ils sont que quatre, enfin ça peut aller tant que je ne suis pas la seule fille dans ce groupe, les quatre s’approchent synchronisés. Deux garçons et deux filles, ils font une marche stylé, par exemple quand on évite une explosion en marchant au ralenti dans les films.


Je suis Anko Fugaku, appelle moi Anko. Me sourit la fille aux cheveux noirs-violets
Moi c’est Sora Masamune, je suis expert en explosion ! Et BOUM ! T’y as cru hein.
Non.
Euh… Moi… je m’appelle Hinata… Gankona… Je-je suis ravie !
Le dernier est le meilleur de tous, il créait des artéfacts magiques, je me présente. Chika Orihara, second maître de ce lieu.
Et elle c'est Mika Mana, ma petite amie ! Crie Kimi bien fort »


Je l’ignore afin qu’il ne me cause plus de problème, c’est moi ou pas moi la personnage principale ? J’ai rien fait d’extraordinaire à part traverser un mur et… c’est tout. Chika prend la parole pour m’expliquer certaines choses importantes.


« Tout commença il y a 4 ans. Un jour, un chat s’est fait sacrifié afin d’exécuter un rituel, cette nuit là, le chat est revenu d’entre les morts et les villageois d’une ville prièrent le chat, ils l’admirèrent, ils le vénérèrent.


Cependant le soir même, un autre chat ne dormit pas de la nuit, la lune l’en avait empêché. Personne n’a jamais su pourquoi mais ceux qui priaient le Dieu Chat se transformaient tous en chats puis se firent exécuter chacun à leur tour ! Sans aucun moyen de retourner à la vie. Une unique chatte parvint à s’enfuir de ce lieu, malheureusement elle était seule.


Grâce à la force qu’exerce le Dieu Chat sur la lune, si durant une période de 24 heures on ne dormait pas, on recevrait un pouvoir né de notre propre volonté ! Nos pouvoirs attirent toutes sortes d’étranges personnes, il y a une suite à cette histoire mais en attendant je vais me posé tranquille pépère à bosser la sieste »


Chika s’endort sur une table, j’aime beaucoup ce type, il est moins collant que Kimi, mais bon, que font les filles ? Elles ont disparues quand ? Je cherche les filles partout, pendant que je me cherche de la farine tombe sur ma tête, Anko rit aux éclats tandis qu’Hinata la poussait vers moi afin de la salir. Je me mets en “phase” donc je deviens intangible et toute les saletés s’en vont de mon beau corps, je suis tombée amoureuse de moi… hahaha… puis je redeviens normal, une explosion se fait entendre à l’extérieur. Je m’y précipite sans eux et découvre qu’un centre commercial gigantesque a disparue, ce n’était pas Sora… Je vis seulement son ombre, la même sensation qu’avec l’archer… ça veut dire que je peux enfin me battre !


Chapitre 2 : L’Éveil



Je me réveille, je me souviens du hier, ça me déprime rien que d’y repenser...
« J’ai quand même des pouvoirs grâce à cette nuit blanche. Enfin un seul...
- Tu déprimes ? Enfin ça te ressemble bien Mana...
- T’as dormi ici ? Tu pourrais au moins aller dans une autre chambre tu sais ?
- C’est bien mieux de voir ton visage déprimé, d’ailleurs tu es mignonne comme ça… Upupupu… »


« Mignonne moi ? Tu as raison, c’est pour ça que je sourirais, pour te rendre malheureux.
- On ne menace pas mon espèce !
- Et on fait quoi après l’école ? Du sauvage de vie ? Lol...
- Je te ferais rencontrer mes amis. Ils sont tous spéciaux. On est en week.
- Je vois, spéciaux… Oh, déjà… Je me prépare.


Je descends les escaliers de ma chambre, je vais dans ma cuisine, je prends mon bol que je remplis de lait, je le réchauffe puis mets mes pocky dedans. Pas très intéressant.


Je mange, je finis de manger puis Kimi m’attend dehors, je me dirige vers lui et il me sourit inhumainement. Juste après son sourire, je suis prise par surprise du fait qu’une flèche venant de je ne sais où est planté dans son bras gauche puis il en reçoit une en plus au même endroit.


« Tu t’es pris une flèche ! T’es le type le plus aveugle que j’ai jamais vu ! Tellement malheureux...
Tss… Bref, qui es-tu ?
Il se tourne vers une barrière en bois dans mon jardin, il regarde l’archer, on ne voit que son ombre étrangement...
Il saute par dessus la barrière et l’archer se montre, l’arc rangé dans son dos puis commence à parler.


« On m’appelle Statik car je peux contrôler les statistiques et vos compétences. Objets comme êtres vivants.
Hum, enchanté l’archer. Je suis Mika Mana et toi ? Je contrôle l’intangibilité.
Tu as des statistiques assez élevés pour une débutante, entraîne toi souvent pour arriver à ma cheville. Se moque-t-il de moi et de ma petite taille.
Qu’est-ce que tu me veux !? S’énerve Kimi.
Kimi, le savais-tu ? Quand tu t’endors, ton pouvoir s’affaiblit et plus il affaiblit, plus j’ai de chance d’acquérir ta magie. Je veux être un chasseur nécromancien, rien de plus. »


Kimi en rogne prend une flèche qu’il retire de son bras en gémissant de douleur la gardant dans sa main gauche et faisant de même avec la deuxième flèche mais la tenant dans sa main droite. Je m'écarta pour l’observer à l’oeuvre, que va-t-il faire ? J’ai ma petite idée.

Il lance ses flèches en même temps vers l’archer, Statik prêt à viser, les flèches lancées par Kimi sont d’un coup devenues électriques, le méchant tire une flèche vers ces deux flèches et elles se font perforer, l’électricité disparaît. Un moment après, Kimi se trouve derrière Statik, il lui donne un coup de poing dans le dos très puissant et électrisant, enchaînant par un combo : coup de pied, coup de poing dans le ventre, téléportation et il l’électrocute sans le tuer et en le blessant gravement criant le nom de son attaque.


« Instant Éclair ! »


C’est dommage qu’il ait réussi à le mettre K.O. si facilement, c’était épique un petit moment puis PAF ! C’était pas équilibré, je regarde Statik par terre et pourquoi il s’est déguisé en super vilain ? On renie les personnes capable de magie ou bien ? Kimi le fouille sans enlever le costume qu'il porte, il revient vers moi.


« Devenons des super-héros Mana ! Mais j’ajoute certaines conditions !
Lesquels ? Je préfèrerai combattre des adversaires spéciaux plutôt que de réaliser ton souhait de porter un costume sans intérêt.
Tu peux pas faire ça ! Allons-voir mes amis géniaux ! Mana, on est d’accord tu sors avec moi ?
Non, tu peux toujours attendre longtemps avant ça. Combien y-a-t-il de “Passeurs de nuit blanche” au total ?
14 pour l’instant.
Ton “Instant Éclair” était pas mal… dis-je blasée, pourquoi je suis là moi...


On est entré à l’endroit où se trouve les amis de Kimi, ils sont que quatre, enfin ça peut aller tant que je ne suis pas la seule fille dans ce groupe, les quatre s’approchent synchronisés. Deux garçons et deux filles, ils font une marche stylé, par exemple quand on évite une explosion en marchant au ralenti dans les films.


Je suis Anko Fugaku, appelle moi Anko. Me sourit la fille aux cheveux noirs-violets
Moi c’est Sora Masamune, je suis expert en explosion ! Et BOUM ! T’y as cru hein.
Non.
Euh… Moi… je m’appelle Hinata… Gankona… Je-je suis ravie !
Le dernier est le meilleur de tous, il créait des artéfacts magiques, je me présente. Chika Orihara, second maître de ce lieu.
Et elle c'est Mika Mana, ma petite amie ! Crie Kimi bien fort »


Je l’ignore afin qu’il ne me cause plus de problème, c’est moi ou pas moi la personnage principale ? J’ai rien fait d’extraordinaire à part traverser un mur et… c’est tout. Chika prend la parole pour m’expliquer certaines choses importantes.


« Tout commença il y a 4 ans. Un jour, un chat s’est fait sacrifié afin d’exécuter un rituel, cette nuit là, le chat est revenu d’entre les morts et les villageois d’une ville prièrent le chat, ils l’admirèrent, ils le vénérèrent.


Cependant le soir même, un autre chat ne dormit pas de la nuit, la lune l’en avait empêché. Personne n’a jamais su pourquoi mais ceux qui priaient le Dieu Chat se transformaient tous en chats puis se firent exécuter chacun à leur tour ! Sans aucun moyen de retourner à la vie. Une unique chatte parvint à s’enfuir de ce lieu, malheureusement elle était seule.


Grâce à la force qu’exerce le Dieu Chat sur la lune, si durant une période de 24 heures on ne dormait pas, on recevrait un pouvoir né de notre propre volonté ! Nos pouvoirs attirent toutes sortes d’étranges personnes, il y a une suite à cette histoire mais en attendant je vais me posé tranquille pépère à bosser la sieste »


Chika s’endort sur une table, j’aime beaucoup ce type, il est moins collant que Kimi, mais bon, que font les filles ? Elles ont disparues quand ? Je cherche les filles partout, pendant que je me cherche de la farine tombe sur ma tête, Anko rit aux éclats tandis qu’Hinata la poussait vers moi afin de la salir. Je me mets en “phase” donc je deviens intangible et toute les saletés s’en vont de mon beau corps, je suis tombée amoureuse de moi… hahaha… puis je redeviens normal, une explosion se fait entendre à l’extérieur. Je m’y précipite sans eux et découvre qu’un centre commercial gigantesque a disparue, ce n’était pas Sora… Je vis seulement son ombre, la même sensation qu’avec l’archer… ça veut dire que je peux enfin me battre !



Chapitre 3



Je pars chercher Mika en courant précipitamment d’un grave élan, je regarde dans tous les sens autour de moi. Un peu inquiet j’aperçois le lieu de l’explosion d’énergie massive, il n’y avait personne à l’intérieur de ce centre commercial ! J’espère…


Je ferme les yeux me concentrant un moment, je bouge mon index de la main droite dans tous les sens puis je lance un éclair depuis mon doigt qui se stoppe 4 mètres au dessus du sol, évidemment je ne me force pas et me fait apparaître un parachute électrique auquel je me tiens puis je tombe me cognant contre un mur. Elle ne peut pas battre cette fille seule…

C’est La Frénétique ! Elle peut emmagasiner toutes les énergies puis les faire exploser quand elle le souhaite, c’est une détonatrice de bombes destructrices et régénératrices. « Upupupu »
Elle se tourne vers la voie obscur mais je dois l’aider ! Pour mon propre bien ! Je suis H.S. « Kimi a besoin de se recharger...»


~


Je regarde mon adversaire aux courts cheveux rouges, elle se languit d’impatience de me mettre une raclée, je ne sais pas pourquoi, ses yeux fermés elle me regarde avec une trop grande précision… elle est forte au moins ?


« J’aimerais savoir, pourquoi t’amuses-tu à détruire certains lieux publics ?
Pour t’attirer vers moi ! Tu es plutôt déprimée… alors donne-moi tes pouvoirs. dit-elle les yeux cachés, elle ouvre ses yeux plutôt.
Je ne les perdrais pas avant de les avoir tous rencontrés !
Tu es La Voyageuse… Tes pouvoirs m’intéressent. Abandonne auquel cas je devrais t’enfermer dans une base secrète...
Une Mika n’abandonne jamais…
Tu as pris ta décision.


La jeune femme aux courts cheveux rouge m’esquisse un sourire ravie, elle s’élance vers moi dès le début du combat, elle donne 4 coups de poings en direction de mon visage que je pare facilement, mes heures de judo n’étaient pas inutiles… ça me rend heureuse… Je suis à fond concentrer sur elle, elle hurle de rire, pourquoi ?


Je ressentis un danger imminent faisant frissonner tout mon petit corps, je regarde derrière moi un instant puis me rends intangible et son explosion d’énergie ne sert à rien, je redeviens ensuite normale puis réessaye de me mettre en phase mais ça ne marche pas, je suis encore faible. Elle envoit une énergie de couleur bleu que je tente d’éviter, je me reçoit 90% des dégâts et je tombe par terre à cause de l’explosion énergétique.

“Je suis nulle… “
« Qui… es-tu ? je lui demande affaiblie.
La Frénétique mais tu peux m’appeller par mon prénom, Yuka.
Que veux-tu faire ?
Poussez les gens au suicide, le suicide c’est un bon repas pour moi ! sourit Yuka de ses 16 ans. Yellow Energy !


Je m’endors et me réveille à nouveau suite à son d’attaque d’énergie jaune, bizarrement je suis en pleine forme mais j’ai une très grosse envie de dormir, je fais semblant attendant qu’elle m’amène à sa base secrète. Quand on y arrive je deviens intangible et m'enfuis par les murs en courant à vive allure.


« Je me suis perdue… Je suis une plaie… J’ai le pire des instincts de survie… Je suis désespérante... »


Yuka finit par me retrouver dans la salle de prison ou je me trouve et comme une imbécile j’ai annulé mon intangibilité. Je suis maintenant sous les verrous, haha, quelle ironie du sort… au départ je voulais me suicider et maintenant je suis en prison, c’est le comble. Elle me regarde fière de m’avoir capturée, en même temps c’est pas un exploit je suis une proie facile, excepté en amour.


Une grosse explosion survient juste ici, le toit et les murs en face de moi sont réduits en morceaux, c’est l’œuvre de Sora, il sourit arrogamment en voyant que je suis là, derrière les barreaux.


« Tu es une princesse en cage Mana ? AHAHAHA !
Et toi sauve moi… (Baka)
Écarte-toi que je te montre une belle démonstration de ma magie explosif !
Tu n’es qu’un faible, combien de journées es-tu resté éveillé l’insecte ?
Trois, mais ça n’a pas d’importance vu que ce sont tes dernières secondes de repos. GRENADA !!! »


Sora lance un caillou dans une posture idéale tel un pro du baseball, la balle arrive au ralenti à mes yeux, puis dans le visage de La Frénétique sur laquelle elle explose, elle s’en sort à peine blessée puis nous parle.


« Reposez-vous bien… Black Energy… »


Nous ne voyons que les ténèbres, elle en profite pour partir, lui et moi on marche à la recherche de la sortie. Je me cogne contre un truc, je sens l’odeur explosif que ça dégage. Mais je ne sais pas où je me suis cogné contre Sora, je lève ma tête en l’air et prend la parole et soudain la lumière revient, j’en suis pas une pourtant...


« Écarte-toi… Sora… “Je l’ai appelé par son premier nom mince ! Il va croire que je l'aime… je sais même pas son deuxième nom en plus… quel conne je fais !” Je suis gêné et je rougis en disant ça… je mets même la main en poing près de ma bouche.
Bien sûr Mika, écarte-toi la première. Honneur aux fillettes. se moque-t-il de ma petite taille.
Sora je te hais.
Je t’aime aussi Mika… dit-il sans être sérieux, il aime se foutre de moi !
Tch…


Je sors de l’endroit, effectivement il y a eu beaucoup de dégâts pour me retrouver, ce type ne sait pas faire les choses de manière passive, c’est déprimant...


« Je te félicite Sora d’avoir accompli un tel exploit haha…
Rentrons au Q.G Mika. »


Nous arrivons au Q.G qui se trouve très près de chez moi, je vois la voiture de mes parents arrivés vers ici, je préfère les ignorer en fronçant les sourcils et nous entrons dans la base secrète en passant par des escaliers secrets qui s’ouvre à l’aide d’un bouton “Auto-Destruction” Personne de sensé n’oserait appuyer, nous arrivons devant les filles et Kimi n’est plus là comme Chika...


Hinata et l’autre dont j’ai oublié l’identité nous sourient grandement, Hinata rougit en me voyant blessée violemment, saigne du nez si tu veux. Elle arrive vers moi d’un simple mouvement que je n’ai pas eu le temps de voir, qu’est-ce que !? Elle baisse la tête triste.


« Les… les parents de Chika sont morts à cause d’une explosion… lui, sa soeur et Kimi vont rester enfermé ici pour protéger sa sœur… désolée ! J’ai pas pu la sauver… j’ai… j’ai été inutile… désolée !!! Dit-elle en pleurant à chaudes larmes.
De quel couleur était l’explosion ? que je demande simplement, ne ressentant aucune émotion à cet instant.
Rrr… rouge ! S’exprime-t-elle avec difficulté.
Hinata, on va venger les parents de Chika… Dis-je brûlante de rage. Toute personne qui s’en prend à la famille de mon crush mérite l’enfer, je parle d’une voix sèche. »




Chapitre 4



Kimi ~


Je suis avec Chika Chika, aïe aïe aïe !! Il va très bien et personne n’est mort ! Mika ? J’attends juste que le futur qu’a vue Hinata soit celui où Mana m’offre un bon gâteau, c’est mal parti mais on va y arriver ! J’ai tant envie de la combattre et gagner et la faire déprimer et qu’elle exauce mon vœu...


Une nuit blanche je peux en faire des tas en étant à mon dodo, j’ai juste à me mettre en mode “Recharge” quand j’active ce pouvoir, je peux dormir en étant réveillé, de l’énergie de super-saiyan enveloppe mon corps ! Donc il devient tout jaune, comme l’éclair jaune ! Peut-être que je devrais jouer au super-héros avec mon électricité et mon talent de combattant ! Trêve d’ennuyage, Chika sourit en voyant que sa sœur va bien, bah oui on est dans sa chambre donc...


« N’y pense pas !
Oh mais Chika… tu ne veux pas un peu te moquer de ta sœur pour ce qu’elle t’a fait ? Je demande en riant à la folie.
Oui mais non, ma sœur est plus fragile que moi… comme ta Mika est plus fragile que ma sœur…
Mana n’est pas fragile ! Ta sœur oui ! Donc on doit se moquer d’elle pendant qu’elle éveille sa magie ! Upupupu...En attendant Chika, combattons ! Dis-je avec une flamme dans les yeux.
Dans ma chambre.


On se retrouve dans sa chambre, il fait jour dehors en regardant à travers la fenêtre de la chambre de Chika.


J’espère que tu n’as pas flemmarder pour t’entraîner.
Si, un peu, beaucoup, absolument ! L’éclair perforeur !
Copieur…
Je vois pas de qui tu parles ! Dis-je faisant comme si j'étais désorienté.


Il sort sa dague magique, elle brille un peu, une énergie l’enveloppe, il se précipite vers moi et frappe d’un coup. Malgré son courage, je lance un éclair perforeur dans sa dague et elle se fissure.


Ils sont nuls tes artéfacts, second chef. Je lui fais un clin d’œil.
Ce n’était qu’un couteau...


Chika répara sa dague magique d’un simple regard orientée vers elle. Je fais apparaître une épée de foudre dans mes mains, dans une position classe, upupupu… je m’élance vers lui, il se prépare à parer et soudain je l’aperçois, c’était [Elle…] Je voulais l’asséner d’un coup mais cette pensée m’a fait perdre l’épée et le combat qu’il gagna… Chika s’inquiéta pour moi, comme tout bon ami.


« Tu vas bien !?
Ça a l’air ou pas ? Je souris bêtement comme d’habitude.
C’était elle… quand comptes-tu leur en parler ?
Je préfère ne pas en parler…
Je te comprends. Et j’ai gagné ! Il tire la langue.
Tu aimerais bien me parler... de La Voyageuse ? »


Une personne que j’attendais entra seule avec Hinata, je repris la parole avec un léger très beau sourire en regardant La fausse Voyageuse.


« Vous voulez que je parle de La Voyageuse et moi ? Parfait, aucune contestation. La Voyageuse et moi étions très proches, en couple, pour plus d’informations allez sur…
Parle de vous deux. Soupira Mana.
- Il y a 2 ans, avant qu’elle ne s’en aille, nous l’avons fait ! On s’est embrassé, 1 an plus tard, le moment le plus important va vous être raconté upupupu... »


La soeur de Chika dans sa chambre à elle, s’éveilla, elle n’avait en réalité pas dormi depuis belle lurette, cette dernière vit l’esprit de la Dame Blanche, elle lui dit quelques mots qu’elle n’avait pas compris.


Subitement la sœur de Chika vit un fruit qui alla dans sa bouche par la force, il était d’un noir pur, cela avait le goût d’un bol de ramen succulent, elle ne sentit qu’un petit picotement au cœur, elle s’était éveillée, elle ouvrit les yeux puis testa sa magie en balançant sa main vers le mur. Le mur en face de son lit se transforma en liquide puis elle fit son geste inversé afin que le mur redevienne comme avant, elle sourit et ne se rendormit pas.


« Super ! »



Chapitre 5



"Les éveillés existaient en bien plus grand nombre qu'aujourd'hui. Nous étions dix milles. Et nous étions tous regroupés dans une sorte d'académie"


"C'était une trahison de haute envergure.
Et avant que ça n'arrive j'étais professeur de l'académie secrète, aimé de tous.
On me considérait comme l'éveillé le plus puissant qui ait jamais existé."


Un jour alors que je leur faisais apprendre des leçons de magie et d'éveillé, un garde est venu me voir.


- Attention maître Hono ! L' académie est attaqué !
- Qui l'a attaqué ? J'espère que tu ne me fais pas perdre du temps.
- Ce sont des élèves et des soldats de notre académie !
- Hum hum... C'est pour ça qu'il y autant d'absents.


Après ça nous sommes sortis dehors.
Tout à coup j'ai pensé à mon meilleur ami qui était chef de la garde et aussi à ma petite amie.


J'avais commencé à me rapprocher de la sortie jusqu'au moment où mon élève préféré a surgit, il m'avait attaqué.


Malheureusement on a dû nous battre...
J'ai bien essayé de l'apaiser seulement ça ne suffisait pas à l'arrêter. Il avait utilisé l'une de mes techniques forcément géniale.


« Électrobombe ! »


Cela m'avait percuté, il était possédé et m'avait dit qu'il devait le faire, il aurait été capable de me tuer...


« Je dois le faire »


Après l'avoir paralysé, je suis allé voir mon meilleur ami dans l'école. Je suis horrible, vous savez ?


« Tout beau tout frais c'est bien moi, KIMI !
- Fais moins de bruit. me chuchote mon meilleur ami.
- Oui mais c'était la classe avoue le.
- Non, c'était pas très malin de ta part »


« Tu sais pourquoi ils nous attaquent ?
- Aucune idée, ce qui est sûr c'est que ça pue la mort.
- Dans ce cas quel est leur but ? On aurait dû être informé depuis un moment. que je dis à mon meilleur ami.
- Notre informateur s'est fait assassiner je pense, je ne sais pas ce qu'il a pu se passer ici. »


Nous avançions en direction du palais des gourverneurs.


Pour aller sauver les derniers survivants
Tout se passait bien...


Et d'un coup mon meilleur ami est tombé à terre, de trois balle dans le torse.



Nous nous sommes parlés une dernière fois et il nous a souhaité du bonheur à moi et Xiao. Puis il avait commencé à pointer du doigt l'endroit d'où les tirs provenaient.


« C'est lui... »


Je regardais dans la direction du doigt, il n'y avait personne... J'ai ensuite couru en direction de chez ma chérie, larmes aux yeux et rage au coeur, je la retrouve à l'intérieur de sa maison qui n'était pas loin de la sortie sud de l'académie.


« Il faut partir d'ici Xiao !
- Qu'est-ce qu'il se passe Kimi ? Ça ira.
- Ils veulent notre mort ! Enfuyons-nous ! dis-je lui prenant la main. On a plus de temps à perdre !
- C'est arrivé... »


Nous essayons de fuir en courant, nous sommes alors tombés sur une centaine de soldats qui étaient nos ennemis... Je lâchais Xiao, ensuite je les ai éliminé un par un en me battant contre eux, puis... un coup de feu retentit.


Je me tourna vers Xiao, je vis qu'elle fût touchée par la balle... en plein dans sa poitrine, je l'avais prise dans mes bras, elle était en sang et je pleurais, avant de mourir elle me dit simplement avec le sourire.


« On se reverra ne t'inquiète pas »


Puis après cela, 5000 soldats arrivent essayant de me tuer, j'abandonna Xiao sur le sol


"J'avais perdu le contrôle, la rage et la tristesse m'avait faites tuer toutes ces personnes manipulés... Puis j'eus atteint mes limites, il m'avait suffit d'une attaque destructrice et meurtrière "


« Blackout... »


"Les 5000 soldats furent électrocutés entre eux, ayant reçu une décharge partagés, ce qui provoqua leur mort après 2 jours, il m'avait fallut tout ce temps pour le faire"



"Mon corps n'avait pas supporté, j'étais gravement blessé et heureusement j'avais réussi à rester en vie avec le peu de détermination qu'il me restait"


"Pendant une journée, des recherches ont été entreprise afin de découvrir ce qu'il se trouvait dans les ruines de l'académie."


Je suis resté trois jours sous les décombres, car j'avais en grande partie détruit l'académie...


"Des scientifiques m'y ont retrouvés, je suis resté dans le coma une année entière. Je pouvais ressentir la peur de mon Dieu, je n'ai pas su de qui il avait peur... Les derniers éveillés s'étaient fait tuer durant ma longue sieste, ils n'en restent presque plus aujourd'hui..."


"La personne ayant fait de ma vie est un enfer, c'est mon grand frère. Puis j'en arrive à aujourd'hui, il ne reste que très peu d'éveillés... On est les derniers ! Fin de l'histoire ! Alors comment c'était !?"


« Triste... dit simplement Hinata.
- Horrible... répond tristement l'autre fille qui n'est pas Mana.
- Véritable cauchemar. réplique Chika désemparé.
- Pourquoi tu me regardes ? C'était désespérant, inutile. Pourquoi a-t-il fait ça ? Qui t'a mis au monde ? Je sais seulement que tu as fait des choses impardonnables... C'est ennuyant, très cliché et, tu as de la chance d'être encore vie. Qu'est-ce que tu es au juste ?»


Je prends la parole calmement.


« Mon frère était animé par son pouvoir, il avait une marque dans son dos, elle a eu le dessus, puis elle ne veut que détruire la vie des gens, c'est pour ça qu'il a été enfermé dans un lieu secret.


Je reprends la parole un peu après



« Je suis une création de Dieu pas celui que tu connais. Un "onoh" pour être exact, un onoh est un éveillé de naissance, quand on en est un on peut prendre une autre forme, mais je ne sais pas comment ! Upupupu.
- La Voyageuse était une onoh ?
- La première. De temps en temps j'aimerais la revoir, tu me donnes cet espoir Mana la dépressive ! »



Chapitre 6



Je suis habillé d’un noir profond qui instaure la peur, mon aura est sombre et non pas maléfique. Du haut d’un immeuble j’observe mon adversaire puis je plonge vers lui à toute vitesse, il contre mon coup de pied avec le sien ce qui me laisse debout sur son pied, il me dit alors avec un humour.


- Ça va ? Tu marches à pied, aha. Qu’est-ce que tu veux faire de moi ? Tu n’obtiendra rien de moi...
- Si, la paix.
- La paix hein ? Ne rêve pas trop, il n’y a déjà plus de guerre.
- Adieu.


Je respire fortement, puis je saute depuis son pied et le tue d’un seul coup dans son coeur, il n’a pas eu le temps de me voir agir, il s’écroula au sol tel le cadavre qu’il devrait être. Je sors ensuite mon cahier et tourne les pages pour voir qui se trouve dans ceux qui doivent mourir.


Dans le cahier sont notés les noms des personnes vivantes à tuer.


Mika Kimi Sora
Xiao Hinata Fujimi
Chika Ashirogi Hajime


Cette liste est suffisante, elle progressera au fur et à mesure, je dois le faire, je dois les tuer pour le bien de mon monde. Le sang de ma victime dégouline c’est une perte de temps de observer, je récupère son âme puis je disparais dans l’ombre de la nuit.


~


On est encore dans la chambre à Chika Chika, elle est belle comme lui, je m’y attendais… J’allais me levais et parler mais… ma sonnerie de téléphone… mon père m’appelle mais je décide de pas répondre même si ça dérange les autres, ça me déprime… et je honte de cette sonnerie… vraiment… c’est ma voix…. Ma voix déprimante.


« Tch.. Tch tch tch ! Chi ! Chi, chi chi ! Do-oki ! Doki-i doki doki ! Tss tss tss t-t-tss tss tss ! Yaho ! YAHO ! Nurufufupupu YAY ! Meeeow… Je vais me… sui...ci...der ! »


Et la sonnerie s’arrêta enfin puis Kimi prit la parole, ce type me désespère même si il est sympa à me dire de mauvaises choses.


- Tu devrais répondre à ton téléphone Mana, sinon tu vas recevoir une punition ! Kimi me sourit. En plus cette sonnerie est inutile, comme toi.
- C’est gentil de ta part de vouloir me consoler mais, p’tit Kimi. Être inutile. 8 15 14 15. Rends moi utile, mais avant ça. Au-revoir les gens bizarres...
- À demain Mika. Me dit Hinata.
- À plus.dit celle dont je me souviens plus le nom.
- Bye Mana, dit Chika
- Adieu Mana, dit Kimi l’onoh.


Je retourna chez moi puis vit mes parents me voir rentrer.


- Salut.
- Mika, comment c’était chez ton copain ? Pourquoi tu es partie en nous voyant ? demande ma mère.
- Mh… Je jouais aux super-héros avec eux, rien de plus voyons, je ris malicieusement.
- Et tu lui faisais des papouilles à ton amoureux ? demande mon père ?
- Non ! Jamais ! J’aime pas les papouilles ! Bon vous commencez à me déprimer… Je vais dans ma chambre ! Et en passant par le mur bien sûr.
- Mais voyons Mika, tu ne peux pas pas...


Pendant que mes deux parents parlent en synchronisation, je marche et passe à travers le mur puis arrive dans ma chambre, je les vois s’évanouir.


“Ils sont sous le choc. Je vais les mettre dehors pour rire.”


Je prends mes parents l’un après l’autre puis les traîne et ensuite les cache cache dans une tente dans le jardin de notre famille, de la maison.


C’était amusant, mais ennuyant… Je veux mourir… dis-je déprimée.


~


Je suis dehors, je me bats avec un inconnu qui m’a l’air très fort, à la hauteur de mes espérances, je souris arrogamment en le regardant.


- Tu es plutôt faible pour un vieillard, tu as encore besoin de ta maman pour me battre !? T’es plus nul que Mika Mana.
- Es-tu Kimi ? Il serait temps que tu meurs pour le bien de notre monde qui est en péril par votre faute. dit Le Mystérieux
- On t’a rien fait, alors prends-toi une raclée de ma part, merci. dis-je avec insolence.


Je me bats contre lui un court moment et il a faillit me tuer avec son attaque très puissante, heureusement une personne l’arrête et elle le provoque.


- Abandonne… ou tue-moi...


Il rit d’elle puis il lui fonce dessus et passe à travers, elle attrape sa main et lui enfonce un ongle dedans afin qu’il saigne, puis Le Mystérieux me mets KO et disparaît en ayant mis une raclée à Mana, la pauvre… elle est contre le sol, elle a morflée...


~


PDV Mika


Le type mystérieux m’a fait saigner je ne sais pas comment et m’a fait prendre une raclée monumentale, heureusement il a fuit, j’arrive à peine à ouvrir les yeux et regarde autour de moi puis je vois une ombre, mon visage est prit par surprise, je pleure sincèrement… une personne parla avec insolence, avec une belle voix. Je suis restée sans voix, surprise


- Tu es tellement faible. C'est pathétique nee-san. (Grande soeur)





Chapitre 7



“Pathétique ? Oui, elle a raison de dire ça, je ne suis que faible et pathétique.


- Je devrais continuer à me prendre des raclées, à souffrir, à saigner, à déprimer, à pleurer,à être torturée. Je… je veux ressentir toutes ces émotions négatives ! Ce sont-elles qui prouvent que je suis vivante ! Je supporterais ces douleurs atroces autant qu’il le faudra ! dis-je déterminée.
- J’ai une question pour toi grande sœur pathétique. Souffrir te rend-il heureuse ? Ça te fait sourire ? Ça te fait plaisir ?


Je lui répondis en souriant, ma petite sœur n’a aucun respect pour moi, qui est sa grande sœur, et pourtant… je me mis à ricanais tout en tremblant de joie puis je souris perversement.


- Souffrir… Souffrir… Souffrir, ça m’excite. C’est la meilleure chose qui puisse m’arriver dans la vie ! Je pourrais même vivre attaché dans un lit dans une chambre de torture, cette vie me plairait.
- Tu es cinglé, il n’existe qu’une folle comme toi pour vouloir ça. La vie que tu souhaites n’est rien qu’un cauchemar. Mais bon, je ne suis pas venue pour ça.
- Pourquoi il t’a fuit ? Qu’est-ce qui t’est arrivée pour que tu deviennes aussi… pâle ? Tu es sensé être morte depuis deux ans.
- En ce moment je suis vivante.
- Mais morte.
- C’est ça.
- Donc une zombie ?
- Non, je suis bien mieux que ça.


Je la regarde en m'inquiétant simplement pour elle dans le plus grand des calmes.


- Comment tu as eu tes pouvoirs p’tite sœur ?
- En ressuscitant, j’ai perdu mon humanité et j’ai gagnée ma magie.
Mes vœux ont été exaucés. C'est un miracle. Mais pour réaliser le vœu d'une personne, il faut deux personnes. Merci de m'avoir souhaité de revenir à la vie en étant morte et avec de la magie.


Kimi se pointe en mode Yolo, en mettant son bras autour de Kagamiko.


- Donc, tu es une mort-vivante. Comment tu t'appelles ? Et comment as-tu acquis ce pouvoir très impressionnant ?
- En suivant un entraînement intensif de deux ans dans un monde différent, dit-elle simplement.
- Fujimi Gankona m'a entraînée, et j'avoue, que l'amour qu'elle porte à l'Amour est bien trop grand pour que je la supporte plus longtemps.
- Mais c'est la sœur d'Hinata en plus, non ? fait remarquer Kimi l’ahuri.
- Elle, cette folle de l'amour a une sœur ? C'est incroyable, cette Hinata doit souffrir là, dit Kagamiko ironiquement.
- Et c’est quoi ce monde ?
- Je ne peux pas te le dire, devient plus fort que moi et tu le sauras.
Retourne voir ta maman qu’elle te donne un biberon, petite fillette ! a dit Kimi en tirant la langue à ma sœur.
- Je suis morte heureuse quand à toi qui est en vie avec des remords qui font vivre ton cœur, réplique calmement ma sœur.


Kimi part loin d’ici en étant triste et Kagamiko le suit, me laissant seule, pendant ce temps-là je ne sais pas trop quoi faire à part me poser des questions… Je regarde le ciel puis ferme les yeux en repensant à moi.


“Je vais me faire la morale à moi-même, c’est ironique non ? Pourquoi je me traite de faible… pourquoi personne ne me reconnaît à ma juste valeur ? Suis-je réellement faible ou bien est-ce une protection ? Je n’en sais rien…”


Puis je vais encore me poser des questions cette nuit de pleine lune, j’ai que ça à faire pour pas m’ennuyer après tout...


“"Il faut que je devienne plus forte je veux prouver ma valeur. Pas seulement à ma sœur, mais aussi à toutes les personnes qui me prennent pour une moins que rien. Vous allez voir… vous allez voir de quelle pleure sera ma victoire !!!"


“Mais il me faut quelqu’un pour m’entraîner mentalement et physiquement, ça ne va pas être une tâche facile… À moins qu'il ne sorte de nulle part, ce qui est tout à fait probable.”


Je commence à aller en direction de ma maison, tout va bien, quand soudain je me fais frapper dans le dos et que je suis poussée en avant, je me retourne pour le voir et saute en arrière pour éviter son attaque. C’est un garçon qui doit avoir à peu près le même âge que moi, enfin je crois… puis je l’entends parler… je soupire...


“Qu’est-ce qu’ils ont tous à faire des monologues… ça me désespère au plus haut point…”


- Je te tuerai un jour. Tout ça à cause de ce type mystérieux qui m'a obligé. Tss.. De toute façon, c'est un prétexte pour que je deviennes plus fort c'est tout, je ne t'en veux pas, mais je ferais tout pour atteindre le pouvoir ultime.


Il me fixe dans les yeux, qu’est-ce qu’il a, à me regarder comme ça ? Je suis moche pourtant, enfin dans mes cauchemars.


- Tss... Une personne aussi faible pour obtenir des pouvoirs aussi puissants, c'est le comble…
- Qu'est-ce que tu racontes comme âneries ? Mon pouvoir est faible comme moi. “Enfin, je sais ce que je dis.”
- J'ai rien contre toi... Juste laisse toi faire ou bat toi à mon égal ! S’exclame-t-il.
- Ou je te mets une raclée parce que tu me saoules, dis-je soufflant ensuite.
- D'après ce qu'on me dit de toi, tes pouvoirs sont plus que minable j'attends de voir à quoi ressemble ta raclée ! il me lance un regard noir.
Tu te contredis là, enfin j’espère que tu as remarqué, dis-je en le regardant puis je souris fièrement. "Il a vu sa tête de con ?" Et toi tu es tellement fort… je souris puis je viens le frapper dans le ventre.


Il relève sa tête doucement puis sourit

- Hmpff c'est qu'elle se défend. il se déplace très vite vers moi et me propulse contre le mur et ça peut faire mal. En temps normal je ne fais pas de mal aux demoiselles... mais pour toi je ferais une exception haha !


Je deviens intangible et traverse le mur puis redeviens tangible et me trouve derrière le mur et donc je me le suis pas pris, c’est génial.


- Tu as de la force, mais ta cervelle a moisie comme un certain corbeau, je me moque de lui.
- Et aussi je sais que t'es dépressive haha ! Tu caches bien ton jeu... Et ce pouvoir ... TA SŒUR SERAIS TRÈS FIÈRE DE TOI ! Qu’il me dit d’un ton insisté, puis me regarde dans les yeux.
- C'est vrai, je le cache mieux que ta face. Ah bon ? D'où tu la connais ?


Je le regarde dans les yeux puis me retrouve dans une illusion de tourmente par sa faute. Elle est surtout bruyante cette illusion de tourmente.


Alors ? Comment on se sent ? Hmm ? Je connais ta sœur d'une certaine personne dont je ne dirais pas le nom haha... il me donne des hallucinations dans cette illusion dans laquelle je suis piégée.



Je vois une illusion du type qui parle.



- Tes amis t'abandonneront....
- Ta sœur a raison...tu n'es qu'un incapable tout le monde le sait au fond de soit mais personne ne peut te le dire...
- On se sert de toi ! crie un faux
- Incapable ! s’exclame une fausse Kagamiko
- Idiote ! rajoute le gamin de mon âge.
- Dépressive ! continue Kimi.
- ABANDONNE TU N'ES PAS PRÊTE À NOUS AFFRONTER ! Hurle toutes les personnes qui sont censés être mes amis d’aujourd’hui depuis un ou deux jours et les méchants que je connais.
- Kimi me l'a dit, ma sœur me l'a dit. Donc, t'as faux sur au moins un point. J'abandonnerai pas ! Parce que t'es pas à la baisseur !
- Peut être que j'ai faux mais les illusions ont toujours raisons.
- Mais toi tu n’es pas une illusion.
- Ma force en est une.
- Je confirme, que je réplique.
- Tu sembles insensible à mes illusions mais sache que tu es une très très bonne actrice.
- Oui, je suis très talentueuse comme actrice.
- Tu évites le sujet en plus... Haha... si c'est comme ça.


Le jeune garçon commence à préparer son attaque ultime ultra puissante qui est censé me faire souffrir à mort tout en me tuant je pense qu'il a assez d’énergie magique pour ça.


- C'est quoi le sujet déjà ? Tes illusions ou le fait que tu crois avoir raison ? Je me mets en position de défense et le fixe. Tes yeux...
- Mes yeux voient en toi…
Il sourit légèrement... Continue de m'abreuver en haine... continue.


La terre commence à trembler, c’est un très mauvais signe pour moi, mais bon comme on est dans une illusion c’est impossible que je meurs, je vais juste… souffrir le martyre, ce qui en soit, n’a rien d’un cauchemar.


- Ok. je réfléchis puis essaye de crier en n'ouvrant pas grand la bouche. Tu es moche et tu pues et tu vas perdre et… je vais sortir d'ici.

Je ressens la terre trembler et je cours un peu partout.

- Qu'est-ce que c'est !?
- Tes arguments sont plus que convaincants, c’est mon pouvoir qui vient à toi.
- Et ton visage me semble facile à reconnaître.
- Et ton visage me montre ta peur.


Effectivement je ressens bien la peur, mais pas la peur de souffrir ni celle de mourir, mais plutôt la peur de ne pas rentrer chez moi. Il utilise sa magie ultime et je ne peux rien faire, je suis immobilisé contre le sol et je n’arrive plus à me mettre en phase… On peut le dire, je suis dans un “Pu**** de mer****” j’ai l’impression de ne plus avoir de jambes et je gémis de douleur en silence, j’ai honte de gémir vu que je suis mignonne en gémissant de douleur...


- Et mon cul c'est du poulet "Faites que mon cul devienne du poulet" Non sérieusement, ton attaque ultra puissante elle a un point faible.
- Alors ? ESSAIE DE MARCHER MAINTENANT IDIOTE !!!
- Non, je peux pas idiot.
- Je sais que c'est déloyal mais je vais devoir te tuer haha.
... Je meurs de rire. En même temps tu es incapable d'être à égale sans tricher.
- Bah prouve-le en enlevant cette illusion ! Tu vas rien comprendre à ta vie.
- Enlever l'illusion te fera tordre de douleur... Mais si tu me le demandes si gentiment dit-il enlevant l'illusion et j’me tordis de douleur enfin mes jambes, puis je lui souris.
- Et bien je préfère ça plutôt que de rester ici sans bouger.
- Amplifions ta douleur…


Il me casse le bras droit puis marche sur mes jambes, je souffre énormément et garde le silence en lui donnant un coup de pied dans le ventre.


- Hmmmm...
- Haha, ça chatouille dis donc
- Ah ? J'ai assez de force pour te faire nettoyer le sol...
- Bon fini la rigolade… il sort un katana.


Je regarde attentivement son katana, je veux le même de katana ! Je suis en kiffe dessus à vrai dire...


- Où l’as-tu acheté !?
- On me l'a donné ! Dit-il pointant le katana vers ma gorge et je le regarde faire.
- Tu peux me tuer, je ne manquerai à personne.
- C'est sûr. Je peux voir du mépris dans son regard et une sorte de tristesse...



Il me plante son katana dans mon abdomen puis s'enfuit.



- Idiote ! Dit-il avant de disparaître.
- Salop ! je hurle de douleur intérieurement et le poursuit en courant mais il a complètement disparu "Je dois rapidement avoir des premiers soins.”


Je repars en direction de chez moi, puis ma petite sœur arrive et elle guérit toutes mes blessures qui disparaissent au bout de seulement trois secondes, je suis heureuse d’aller mieux et je n’ai plus mal du tout.


- Comment tu vas faire pour dormir p’tite sœur ?
- Je peux me débrouiller seule grande sœur, dit-elle arrogamment.
D'accord, prends bien soin de ma p’tite sœur pour sa grande sœur qui l’aime.


Kagamiko est parti et ensuite je suis arrivé à la maison en étant discrète comme une ninja et je m’infiltre dans ma chambre sans que personne le remarque puis je m’endors. Le lendemain je rentre en classe et je me retrouve assise à côté du salop de gars et suis perturbé par sa présence qui me gêne, je finis par soupirer.


“Faites qu’il disparaisse…”
Dieu est en Kimi !


Revenir vers « Vos créations »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité